mercredi 23 août 2017

Les Chroniques de Wolf Springs, T1 Déchaînés - Nancy Holder & Debbie Viguié

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente Les Chroniques de Wolf Springs, T1 Déchaînés de Nancy Holder & Debbie Viguié.

Titre : Les Chroniques de Wolf Springs, T1 Déchaînés
Auteur : Nancy Holder & Debbie Viguié
Edition : Milan, Collection Macadam
Prix : 15,20 €
Sortie : 2012
Nombre de pages : 381 pages


Synopsis : « À 16 ans, Katelyn doit quitter Los Angeles pour une région perdue du Middle West, condamnée à vivre avec un grand-père qu'elle connait à peine. Dans une ville aux secrets étouffés, où légende et réalité se confondent. Où une jeune fille a été récemment sauvagement assassinée. Où les événements n'avaient l'air d'attendre que Katelyn pour se préparer... »

Mon avis
Ce livre fait partie de ceux que j’ai achetés à ma tutrice de stage de chez Albin Michel, l’été dernier. Le résumé m’attirait un peu, moins le titre et la couverture.

J’ai mis un peu de temps avant de le commencer et c’est vrai que je l’ai commencé sur un coup de tête car il ne m’attire pas tant que ça, je ne savais pas trop quoi lire d’autre. Je l’ai aussi lu pendant une semaine un peu chargé (je partais en weekend, je finissais la partie écrite de mes oraux de BTS et j’ai eu un petit séjour à l’hôpital en urgence) alors, je ne voulais pas me prendre la tête avec une lecture passionnante.

L’histoire est très simple, c’est l’histoire de Katelyn dont la mère décède. Elle doit donc déménager de Californie pour la petite ville de Wolf Spring chez un grand-père qu’elle ne connait que très peu. Elle va devoir s’adapter à cette nouvelle vie, très différente de celle qu’elle avait en Californie ! Rapidement, elle va découvrir le comportement étrange de certaines personnes de sa ville et de son lycée, surtout sa nouvelle amie.

C’est une petite histoire un peu sombre mais sans plus, qui se lit rapidement. Ce n’est pas une littérature de haut niveau. La vie de Katelyn est classique, c’est le genre d’histoire qu’on retrouve souvent dans la littérature jeunesse dans le même style. C’est-à-dire qu’on retrouve une jeune fille qui doit déménager ou qui a un grand changement dans sa vie et qui tombe sur des personnes avec un secret et elle va être embarqué là-dedans.

Je n’ai pas été plus que ça emballé par l’histoire, elle s’est laissé lire pendant mes rdv médicaux et à l’hôpital après mon opération. Elle m’a fait passer le temps. Peut-être trop simple et trop jeunesse à mon goût.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

lundi 21 août 2017

Teaser Monday #23

Hello mes p’tits loups. Je reviens aujourd'hui avec mon rdv Teaser Monday, découvert chez ma copine Florence du blog Les Tribulations de Floow dont voici l’article ICI. Mais je change un peu les règles, je vous explique après.




N'importe qui peut participer ! Il suffit de faire ce qui suit :
  • Prenez votre lecture actuelle,
  • Prenez la première page,
  • Partagez deux extraits de la page,
  • Attention à ne pas inclure de spoilers, ne pas trop donner d'information sur l'avancée du livre, pour ne pas le dire aux futurs lecteurs,
  • Indiquez le titre et le nom de l'auteur afin que l'on sache de quel livre les extraits sont tirés,
  • Laissez le lien de votre article en commentaire ou un extrait de votre livre en cours ! Je me ferais une joie d'aller vous lire !



Pour ce 23e extrait, je vous présente ma lecture en cours : Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan.



« Ma mère était bleu, d’un bleu pâle mêlé de cendres, les mains étrangement plus foncées que le visage, lorsque je l’ai trouvée chez elle, ce matin de janvier. »

« Quatre ou cinq semaines plus tard, dans un état d’hébétude d’une rare opacité, je recevais le prix des Libraires pour un romain dont l’un des personnages était une mère murée et retirée de tout qui, après des années de silence, retrouvait l’usage des mots. »


Voici mes deux extraits. J’espère que cela vous donne envie de lire ce magnifique livre !


Mathilde Littéraire

samedi 19 août 2017

Amélia - Kimberly McCreight

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente Amelia de Kimberly McCreight.

Titre : Amelia
Auteur : Kimberly McCreight
Edition : Le Livre de Poche (version d’origine : Le Cherche Midi)
Prix : 8,60 €
Sortie : 31/08/2016
Nombre de pages : 576 pages
Synopsis : « À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. C'est en tout cas ce que croit Kate, jusqu'à ce matin d'octobre où elle reçoit un appel de l'école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu'elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d'ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l'établissement. Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d'accepter l'inacceptable. Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n'a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate s'immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu'elle ne la connaissait pas si bien qu'elle le pensait. À travers les SMS, les mails d'Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l'a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l'attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu'elle avait pu imaginer. »

Mon avis
J’ai découvert ce livre sur la blogophère littéraire ou sur Booktube, je ne sais plus. Le résumé m’a immédiatement plus et m’a tout de suite fait penser au harcèlement scolaire. Et comme vous le savez surement, je lutte contre le harcèlement scolaire depuis plusieurs année, je vous invite à lire mon article sur le sujet pour en savoir plus, ICI.
J’ai trouvé ce livre par hasard à Cora lors d’une sortie avec mes amis, j’en ai profité pour l’acheter. Je voulais vraiment le lire mais j’avais vraiment peur de ma lecture. Mais, mon envie a eu raison de ma peur car un mois après mon achat, je me suis plongée dans cette lecture addictive.

Dès les premières pages, nous découvrons Kate, une jeune mère célibataire, jonglant entre sa fille de 15 ans et son boulot très prenant. Elle pense être très proche de sa fille, Amélia. Jusqu’au jour où celle-ci meurt, en se jetant du haut du bâtiment de son école. Enfin d’après l’enquête hâtive de la police. Après une période difficile, cette mère va mener l’enquête sur ce qui s’est passé suite à un sms anonyme disant qu’Amélia n’aurait pas sauté.

Tout le long du livre, nous alternerons entre le point de vue de Kate après la mort de sa fille et avec le point de vue d’Amélia elle-même, avant sa mort. Entre les chapitres, nous avons des extraits de conversation sms entre Amélia et un de ses amis et des articles de journal, concernant la vie du lycée d’Amélia.
J’ai bien aimé cette alternance de point de vue car j’ai pu en connaitre d’avantage sur Amélia et sur Kate. De mon point de vue, cela permet vraiment de faire avancer l’histoire et de mieux connaitre les différents personnages, de mieux savoir le pourquoi et le comment de ce « suicide ».
Dans ce roman, j’ai bien pu voir l’évolution du personnage d’Amélia et de tout ce qui s’est passé dans sa vie pour qu’elle arrive à mourir si brutalement si jeune. Il y a bien la vision d’une école qui défend ses intérêts et qui applique sa propre loi, comme ça arrive souvent lorsqu’il y a un mort : « cette jeune fille s’est suicidé, point. Il n’y a rien d’autre à dire. C’est malheureux, mais c’est comme ça. Des dispositions sont prises pour prévenir du suicide. »
Les mots de l’auteure sont justes et reflètent bien ce que peut être la vie d’une jeune fille qui ne sait pas dans quoi elle s’embarque et dans la vie d’une mère qui vient de perdre son enfant. L’auteure est arrivée à jongler entre les deux points de vue et à nous donner des émotions.
Par contre, je n’ai pas aimé le langage trop familier qu’elle a donné au fil du roman à Amélia, ce qui ne collait pas à son caractère et à son personnage. Surtout, par moment, je trouvais ça inapproprié dans le roman.

Ce livre est dur à lire, il est assez cru aussi. On voit les choses telles qu’ils sont. Ce qui le rend très bien, malgré son langage trop familier par moment.

Dans l’ensemble, j’ai aimé ma lecture.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

mercredi 16 août 2017

Divergente T1 - Veronica Roth

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente Divergente, le tome 1 de Veronica Roth.

Titre : Divergente
Auteur : Veronica Roth
Edition : Nathan
Prix : 16€90
Sortie : 20/03/2014
Nombre de pages : 445 pages


Synopsis : Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime ... ou pourrait la détruire.

Mon avis
Je voulais lire cette saga pour voir pourquoi elle est devenue populaire. J’ai attendu que son engouement se calme, vous me connaissez, je n’aime pas lire un livre au moment où tout le monde en parle. Donc je l’ai acheté il n’y a pas longtemps (en octobre dernier) à BookOff.
J’avais vu les deux films quelques mois avant donc je connaissais l’histoire de Tris, son monde dystopique, ses factions et sa Divergence. Tris est Altruiste mais elle sent qu’elle n’entre pas dans ce moule-là malgré son éducation. Alors lorsqu’elle passe le test, elle apprend qu’elle appartient à plusieurs factions, elle n’est pas « normal ». Tris doit néanmoins choisir une faction et cacher sa Divergence. Mais pour combien de temps ?

J’ai passé un très bon moment auprès de Tris et de son entourage, à découvrir leur aventure, à découvrir leur monde et comment ils évoluent entre eux.
Les personnages sont originaux, presque parfait dans leurs rôles. J’ai adoré le personnage de Tris, jeune, forte mais un peu perdue.
L’histoire est bien écrite, simple malgré que je la trouve un peu lente. Il ne se passe pas énormément de chose le temps que l’univers se mette en place.

Dans l’ensemble, ce livre m’a bien plu, malgré la petite lenteur des événements.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

samedi 12 août 2017

Revenants T2 Que la mort nous sépare - Amy Plum

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente le tome 2 de Revenants : Que la mort nous sépare d’Amy Plum

Titre : Revenants : Que la mort nous sépare
Auteur : Amy Plum
Edition : Milan, collection MACADAM
Prix : 15 € 50
Sortie : 9 janvier 2013
Nombre de pages : 350 pages
Synopsis : « Kate a choisi. Elle a choisi Vincent. Une humaine et un revenant. Une mortelle et un immortel. Par amour pour Kate, Vincent a promis d'éviter la mort, de ne plus donner sa vie pour sauver celle des autres. Mais lutter contre sa nature n'est pas sans risques ni souffrances, même quand on est immortel... Kate veut aider Vincent, faire tout ce qui est possible pour trouver une issue nouvelle et se battre contre un destin qui les sépare sans cesse, sans savoir ce qu'elle va réellement provoquer. »

Mon avis
Vous avez eu ma critique du premier tome il n’y a pas longtemps, je sais, je n’ai pas tardé à lire ce deuxième tome. Vous pouvez retrouver ma critique du tome 1 ICI.

Alors, déjà par rapport aux personnages, mon avis sur eux n’a pas changé entre le premier tome et celui-ci ! Cela est surement dû au fait qu’on les retrouve directement après la fin du premier tome, alors ils n’ont pas trop eu le temps de changer entre-temps^^
Donc dans ce tome, nous retrouvons Kate et son amoureux, Vincent, avec leurs entourages. Ils vont tout faire pour trouver une solution au problème de Vincent pour résister à la mort.

Donc comme dans le premier tome, tout va un peu vite. Les personnages vont à 100 à l’heure, pressé de vivre et de lutter contre les numas et contre la mort. L’histoire est claire et simple, un peu niaise. Elle avance assez bien et vite, ce qui est pas mal surtout que le livre est court – il ne fait que 350 pages, avec un corps de texte assez gros.
Cela m’a fait plaisir de retrouver les personnages mais comme le premier tome, je n’ai pas été plus emballé que ça par l’histoire.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Voici mon avis sur le premier tome, pour celles et ceux que ça intéresse : ICI.

Mathilde Littéraire