mercredi 25 avril 2018

Le Gang des Prodiges - Marissa Meyer


Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vous présente Le Gang des Prodiges de Marissa Meyer.

Titre : Le Gang des Prodiges
Auteur : Marissa Meyer
Edition : PKJ
Prix : 19.90 €
Sortie : 01 février 2018
Nombre de pages : 608 pages
Synopsis : « Découvrez Le Gang des Prodiges, le nouveau roman de Marissa Meyer : une histoire d’amants maudits dans un monde de super-héros, du point de vue des méchants !
Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d’hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains. Ils font désormais régner la paix et la justice. Mais les super-vilains n’ont pas disparu… Parmi eux, Nova, qui a dédié sa vie à la lutte contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille.
Prête à tout, elle se fait passer pour l’un d’entre eux et infiltre leur repaire afin de les espionner. Mais lorsqu’elle se lie d’amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent… »

Mon avis
PKJ nous a invité à un petit déjeuné dans leur locaux, mes collègues et moi, afin de présenter leur nouveau catalogue et pour présenter le nouveau livre de Marissa Meyer, en sa présence. Ma collègue a donc demandé le SP du livre et me l’a passé après l’avoir lu.

Je connais Marissa Meyer avec sa saga Les Chroniques Lunaires (que je n’ai pas lu) et je n’étais absolument pas au courant qu’elle avait écrit et publié un nouveau roman. Mais c’était avec plaisir que j’ai commencé ce livre, l’occasion de découvrir sa plume et l’un de ses univers.

J’avoue que j’ai commencé son roman en diagonale, jusqu’à bien 150-200 pages, je dirais. Et après, je me suis prise au jeu. Je suis rentrée assez facilement dans l’histoire, on est entraîné à vive allure dans un univers dystopique de « super-héros » et « super-vilain » entre Renégats, qui sont les « gentils », et les Anarchistes, les « méchants ». Nova est orpheline, recueillie par son oncle, Ace Anarchie, après que les Renégats aient abandonnés et tuées ses parents. Elevée par les Anarchistes, elle est sûre d’elle et de son clan mais tout est bouleversé le jour de l’attentat que son clan a organisé pour renverser les Renégats. Elle rencontre Adrian, le fils adoptif de deux des dirigeants des Renégats. Et là… on est parti dans une quête, une révolution, remplis de bouleversements, de surprises, de réflexions, d’actions, de révélations, de trahisons, avec un soupçon d’amitié et d’amour.

Franchement, je suis mitigée sur ce livre. J’ai été prise dans une histoire palpitante mais avec des termes hyper simplistes et un peu trop « gamin ». Les termes de « super-héros », « super-gentil », « super-vilain » m’ont énormément dérangé tout le long de l’histoire et je déteste ces termes. L’histoire a mis du temps à se mettre en place, elle a commencé entre un quart et la moitié du roman, d’où le fait que j’ai lu en diagonale cette première partie du roman.

Avec ce roman, on s’aperçois que ce n’est pas parce qu’on appartient à un clan qu’on est d’accord avec toutes les actions et les pensées de ce clan, que chacun a sa façon de penser et qu’on peut se reconnaitre dans plusieurs « clans ». À travers leurs histoires, Nova et Adrian changent et grandissent, ils découvrent ensemble ou séparément les bons et mauvais côtés des Renégats et des Anarchistes. Chaque personnage a sa propre vision de son clan et ne sont pas forcément d’accord sur les actions des uns et des autres au sein même de leur clan, comme entre Détonator et Nova (deux Anarchistes). Au final, nous, lecteur, arrivons pas à savoir quel clan est bon et lequel est mauvais, la barrière est légère, je crois que même les personnages ne savent plus trop où est-ce qu’ils en sont à force.

Marissa Meyer est une femme adorable et a répondu avec joie à nos questions lors de la présentation de son livre chez PKJ. J’ai passé un très bon moment en sa compagnie ! Je ne peux que remercier PKJ pour ce très bon moment et pour cette chance de l’avoir rencontrée.

 


Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

samedi 21 avril 2018

La Menace - S.K. Tremayne


Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vous présente La Menace de S.K. Tremayne.

Titre : La Menace
Auteur : S.K. Tremayne
Edition : Presse de la Cité
Prix : 21 €
Sortie : 2 mars 2017
Nombre de pages : 395 pages
Synopsis : « Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n'en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l'affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au cœur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l'Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine. Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu, son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l'avenir et niant certaines réalités. Qu'est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu'elle mourra à Noël. Dans un huis clos glaçant où les éléments se déchaînent, l'auteur du best-seller Le Doute revient avec un nouveau supplice psychologique qui capture le lecteur à la croisée du Rebecca de Daphné Du Maurier et du Sixième Sens de M. Night Shyamalan pour ne le délivrer qu'à la toute dernière page. »

Mon avis
Je connais l’auteur d’après son précédent livre, Le Doute, que j’avais adoré. Je ne savais pas qu’il avait sorti un autre livre jusqu’à ce que je tombe dessus à la médiathèque de ma ville. Je l’ai direct emprunté sans me soucier du résumé !

Je me suis jetée dans ce livre sans aucune attente ni préjugés ni rien pour profiter pleinement de ma lecture.

On rencontre Rachel et David Kerthen, des jeunes époux qui ont tout pour eux. Rachel vient d’un milieu modeste et s’est battue pour s’en sortir. David est un homme d’une longue lignée et propriétaire du domaine familial qui élève seul son fils après le décès tragique de sa première épouse. Rachel et David s’installent rapidement ensemble après leur mariage, ils vivent un conte de fée jusqu’à des événements bizarres qui arrivent. Les deux jeunes époux cachent chacun une partie de leur passé l’un à l’autre. Rien ne se passe comme prévu, le passé ressurgie et les réalités éclatent.

Un thriller comme je l’aime, psychologique et bien mené. L’auteur nous tiens du début à la fin, nous cache pas mal de choses et nous révèle d’autres choses à point donné. Je suis soufflée par l’histoire !

J’adore cette ambiance-là, sombre, remplis de mystères. On se rend compte que les gens ne sont pas forcément ce qu’on croit qu’ils sont, qu’ils croient et interprètent beaucoup comme ils veulent pour se protéger.

Franchement, une très belle découverte, j’adore !

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

mercredi 18 avril 2018

Jour sans faim - Delphine de Vigan


Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vous présente Jour sans Faim de Delphine de Vigan.

Titre : Jour sans Faim
Auteur : Delphine de Vigan
Edition : J’ai lu
Prix : 5.80 €
Sortie : janvier 2009 (pour mon edition)
Nombre de pages : 125 pages
Synopsis : « Cela s'était fait progressivement. Pour en arriver là. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte. Sans qu'elle puisse aller contre. Elle se souvient du regard des gens, de la peur dans leurs yeux.
Elle se souvient de ce sentiment de puissance qui repoussait toujours plus loin les limites du jeûne et de la souffrance. Les genoux qui se cognent, des journées entières sans s'asseoir.
En manque, le corps vole au-dessus des trottoirs. Plus tard, les chutes dans la rue, dans le métro, et l'insomnie qui accompagne la faim qu'on ne sait plus reconnaître.
Et puis le froid est entré en elle, inimaginable. Ce froid qui lui disait qu'elle était arrivée au bout et qu'il fallait choisir entre vivre et mourir. »

Mon avis
Je me suis procurée ce livre à l’occasion de sa dédicace à la librairie Atout Livre (à Dausmenil, Paris).

Dans ce texte mi-fiction mi-autobiographie, elle nous partage un témoignage d’une jeune anorexique de 19 ans.

Une courte lecture bouleversante et poignante.

 Il s’agit du premier roman de Delphine de Vigan et j’ai adoré le découvrir et le dévorer. J’ai été touché une nouvelle fois par un texte de cette autrice que j’admire.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

samedi 14 avril 2018

Phobos Tome 4 - Victor Dixen


Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vous présente Phobos4 de Victor Dixen.

Titre : Phobos4
Auteur : Victor Dixen
Edition : Robert Laffont, COLL R
Prix : 18.90 €
Sortie : 23 novembre 2017
Nombre de pages : 656 pages




Synopsis : « Lancement des chaînes des pionniers dans

3 secondes...
2 secondes...
1 seconde... 

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle. 
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.  Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ?  Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ?  Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer. »


Mon avis
Enfin, je me suis procurée ce 4e et dernier tome de la saga très connue qui a conquis mon cœur début 2017 !! J’étais tellement hâte de découvrir la fin d’une de mes sagas coup de cœur 2017.

Phobos c’est une saga dystopique Young Adult, partant à la conquête de Mars à travers une émission de télé-réalité. Entre amour, jeu télévisé, désillusion, déception, trahison, médiatisation, Victor Dixen nous entraîne dans une histoire à couper le souffle.

Pour ce dernier tome, Léonor et ses compagnons sont de retour sur Terre, rescapés de Genesis. Ils doivent réapprendre à vivre ici après tout ce qui s’est passé depuis leur dépars deux ans auparavant.

J’ai été soufflé par ce dernier tome, totalement absorbé par l’histoire, à fond pour découvrir comment ils s’en sortent sur Terre, comment se finit leurs histoires.

Les illustrations et la mise en page adaptée en aidé aussi au fait que j’aime ce livre. Ils apportent vraiment un plus à l’histoire et aident à la compréhension à chaque fois !

Franchement, je suis contente de ce dernier tome et de la fin aussi. Ce livre est réussi !

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

mercredi 11 avril 2018

Les Chroniques Homérides tome 1 Le Souffle de Midas - Alison Germain


Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vous présente Les Chroniques Homérides tome 1 Le Souffle de Midas d’Alison Germain.

Titre : Les Chroniques Homérides tome 1 Le Souffle de Midas
Auteur : Alison Germain
Edition : Le Chat Noir Collection Féline
Prix : 19.90 €
Sortie : 31 octobre 2017
Nombre de pages : 272
Synopsis : « Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction… »

Mon avis
J’ai découvert ce livre lorsque Lili Bouquine a commencé à en parler sur sa chaîne. J’ai commencé à le lire via Wattpad, où Lili postait ses chapitres et j’ai eu un véritable coup de cœur pour son histoire. Je ne pouvais pas passer à côté du livre ! C’est la raison principale pour laquelle j’ai acheté son livre quasiment dès sa sortie.

Bon par contre, j’ai mis du temps à le lire et je me demande bien pourquoi ! Car c’est un livre coup de cœur, dévoré en une journée à peine ! (Honte à moi, je l’ai lu en cours)

Un roman mélangeant la mythologie grecque et le monde actuelle, très bien amené par Alison. Un Percy Jackson français et plus adulte et plus personnel. La plume d’Alison est très douce et poétique, elle nous apporte un regard nouveau sur la mythologie grecque et met en avant d’autres dieux, d’autres légendes, moins connu. Et c’est appréciable.

L’histoire est très bien menée, addictive et captivante ! Les pages se tournent toutes seules. Nous voulons vraiment savoir ce qui se passe. L’héroïne est en dehors des clichés habituels de pauvre fille qu’il faut défendre, non, elle ne se laisse pas faire et veut comprendre ce qui lui arrive. Elle fait tout pour s’en sortir, pour apprendre à contrôler son don et à rester en vie malgré les menaces qui planent sur elle.

J’ai franchement hâte et impatiente de lire la suite !

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire