dimanche 28 février 2016

Le Joyau - Amy Ewing

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une dystopie que j’ai dévoré en une semaine. Il s’agit du livre Le Joyau  d’Amy Ewing.

Titre : Le Joyau
Auteur : Amy Ewing
Edition : Robert Laffont, dans la collection R
Prix : 17 € 90
Sortie : 15 Octobre 2015
Nombre de pages : 468 pages



Synopsis : « Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers... »

Mon avis
Comment vous dire que j’ai dévoré cette dystopie ? Je dois être accro aux dystopies puisque j’ai eu la même réaction pour Hunger Games et La Sélection !

L’histoire et les personnages sont addictifs malgré un petit semblant de déjà-vu si on a déjà lu La Sélection ou Hunger Game. Je veux dire que le récit d’América Singer et de Violet Lasting se ressemblent dans le fait qu’on retire une jeune fille à sa famille pour l’envoyer dans la royauté pour une tâche bien précise : ici pour être Mère-Porteuse dans une famille de la dynastie, dans un futur sombre, dans La Sélection pour être choisi par le prince afin d’être la future reine. Malgré tout, l’histoire de Violet est passionnante et très bien écrite. Le genre d’histoire qui vous prend aux tripes et qui ne vous lâche plus tant que vous ne l’avez pas fini.

Les personnages sont touchants et attachants, que ce soit Violet ou la Duchesse. Ils ont chacun un caractère bien à eux, imprévisibles et différents. J’ai été particulièrement conquise par le personnage de Violet, elle est si touchante, insouciante par moment, belle et forte que je ne pouvais que l’aimer ! L’auteure a créé une petite perle en créant son personnage principal.

Ce livre a tout pour plaire malgré quelques points négatifs. L’auteure a une très belle plume. L’histoire contient de bons éléments qui marche : l’amitié, l’amour (entre Violet et Ash), une cruauté infernale (les Mères-Porteuses sont tenues en laisse), la trahison, le suspense… Les personnages sont bien présents et à leurs places. Malheureusement, certains passages traînent un peu en longueur et la fin arrive trop rapidement, on ne s’y attend pas. Je suis resté sur ma faim sur la fin. J’ai hâte de commencer le tome 2 pour découvrir la suite des aventures de Violet, de savoir comment elle va évoluer, si elle va s’en sortir ou non et comment.


Je vous conseille ce livre, à condition que vous aimiez les dystopies.



Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

mardi 16 février 2016

Qui est Terra Wilder ? - Anne Robillard

Pour cette première critique, je vais vous parler du premier tome, d’une des séries de mon auteure favori, Anne Robillard. Il s’agit du livre Qui est Terra Wilder ? Ce roman est le premier roman écrit par cette écrivaine dix ans avant l’écriture de sa série culte Les Chevaliers d’Émeraude .


Titre : Qui est Terra Wilder ?
Auteur : Anne Robillard
Edition : Michel Lafon
Prix : 15 € 95 TTC
Sortie : 2013
Nombre de pages : 477.
Synopsis : « Souhaitant oublier l’accident tragique dans lequel il a perdu sa femme et qui a failli lui coûter la vie, Terra Wilder s’installe à Little Rock, une petite ville tranquille du Canada, afin d’y enseigner la philosophie. Ce nouveau projet va lui permettre de se reconstruire. Du moins l’espère-t-il.
Or, dès son arrivée, d’étranges phénomènes se produisent : ses étudiants se mettent à le vénérer, les arbres cherchent à l’agripper sur son passage, le fantôme de son épouse vient le hanter. Il découvre aussi que ses mains possèdent un pouvoir de guérison. Coïncidence ? Fatalité ?

Alors que Terra s’adapte enfin à son quotidien, le passé ressurgit comme un cauchemar, l’obligeant à replonger dans le projet secret sur lequel il travaillait aux États-Unis avant l’accident. Et si cet homme mystérieux était bien plus qu’un simple scientifique devenu professeur de philosophie ? »

Mon avis
Avant de lire ce roman, je connaissais déjà l’auteure, son style d’écriture simple et explicite et son univers très personnel grâce à sa série culte, Les Chevaliers d’Emeraude, ainsi qu’à ses autres séries, A.N.G.E, Les Ailes d’Alexanne et Les Héritiers d’Enkidiev. Je n’ai pas été surprise alors par la construction de l’histoire de Terra Wilder et par le fait que j’ai été captivée par celle-ci comme je l’ai été pour ses autres séries.

Ce livre m’a tout de même particulièrement surprise dans l’histoire elle-même. Au début, l’auteure nous laisse croire que nous savons tout du personnage principal, c’est-à-dire d'un homme sans histoire ayant eu un accident de la route qui a coûté la vie à sa femme, Sarah, cinq ans plus tôt et qu’il veut se reconstruire loin de sa vie d’avant. Puis au fur et à mesure que l’histoire avance, à peu près à partir du quart du livre (150-160 pages environs), nous découvrons une autre facette de la vie et du caractère de Terra Wilder, puis encore une autre, puis une autre, puis une autre… Au final, nous apprenons que Terra Wilder, avant son accident de voiture, était astrophysicien à la NASA, qu’avec ça, il appartient à un très grand jeu de rôle au Texas à propos de la Table Ronde du Roi Arthur (il en est le roi), puis qu’il est devenu un ange gardien afin de changer son karma en réparant le mal qu’il a fait dans ses vies antérieures.
Bref, au fur et à mesure que j’avançais dans les aventures de Terra Wilder, celles-ci devenaient nombreuses et un peu fouillis ! Mais si on suit bien l’histoire et qu’on persévère, il est tout à fait possible de suivre la pensée de l’auteure malgré le côté un peu « WTF » et bizarre du livre. Voilà pour l’histoire.
Durant cette histoire, plutôt confuse, la romancière avance des théories et des valeurs que nous pouvons toujours appliquer dans notre vie de tous les jours. Sa théorie est celle du non-étiquetage qui revient tout au long de l’intrigue. Cette théorie nous est présentée par Terra Wilder lorsqu’il donne son premier cours de philosophie à ses élèves dans le premier chapitre : « Comment gagniez-vous votre vie, alors ?
  • Je ne répondrai à cette question qu’une fois que nous aurons eu le cours sur l’étiquetage.
  • L’étiquetage ? répéta une fille. Avez-vous peur que nous nous fassions une fausse idée de vous ?
  • C’est ce que je crains, oui.
  • Mais ça ne changera rien à qui vous êtes ?
  • Non, mais cela pourrait orienter vous opinion sur moi. Je préférerais, pour l’instant, n’êtes qu’un simple professeur de philosophie. Lorsque nous venons au monde, nous sommes purs comme de l’eau de source, puis notre famille nous transmet ses propres valeurs et notre eau commence à prendre une certaine couleur. Nous adoptons également certains points de vue de nos amis et nous sommes influencés par ce que nous entendons dans les médias.
  • C’est pour cette raison que personne ne perçoit les choses de la même façon. Nos eaux sont de différentes couleurs.
  • Et vous êtes ici pour les rendre toutes pareilles ?
  • Pas du tout. C’est justement notre diversité qui rend la Terre si intéressante. »


Les valeurs avancées dans le roman sont diverses, donc il se peut que j’en oublie, mais l’auteure nous délivre des valeurs fortes comme celle de l’entraide & de la camaraderie, la solidarité, le respect entre les hommes & femmes, enfants & adultes et entre cultures, peuples et religions, elle prône l’amour quel que soit l’âge (Terra et sa nouvelle épouse ont environs 20 ans d’écart), la religion, etc…

Enfin, côté personnages, Anne Robillard nous en propose une petite foule, comme pour chacun de ses romans, tous aussi attachants que gentils ou méchants. Ils ont chacun leur caractère malgré le fait qu’il ne change pas pendant l’histoire, sauf celui de Terra, ce qui est dommage en sachant que l’intrigue se déroule sur plus d’un an et demi. Les personnages sont aussi nombreux, ce qui peut perdre un peu le lecteur qui ne va pas forcément se rappeler de tous. Mais dans l’ensemble, les personnages ont tous leurs importances dans l’histoire.

Pour conclure, j’ai aimé lire ce livre, j’ai été captivée par l’histoire mais un peu déçue par rapport au fait qu’il part un peu dans tous les sens. Je vous le conseille vivement tout de même.

Mathilde Littéraire

dimanche 7 février 2016

TAG: QUEL ACCRO AUX LIVRES ÊTES-VOUS?

Voici un petit TAG que j'ai trouvé sur le site de PKJ. C'est un bon petit tag que j'ai adoré faire, alors n'hésitez pas à le faire vous aussi et à me donner vos réponses en commentaire, je serais curieuse de les lires :)

Sur l'échelle des accros aux livres, vous pensez être plutôt raisonnables ou alors complètement extrêmes? La réponse à la fin du test!
Attribuez-vous un point pour chaque affirmation exacte et faites les comptes à la fin des 24 questions. Prêts?



1) Vous avez déjà rencontré un auteur (en étant peut-être un peu timide et vous regrettez de ne pas lui avoir plus dit à quel point vous adorez son travail)
Oui : Anne Robillard, Anne Plichota, Cendrine Wolf et Lorànt Deutsch.

2) Vous avez déjà attendu des heures pour faire dédicacer un livre (et ce n'est pas une hyperbole: vous avez LITTÉRALEMENT attendu des heures).
Oui, pour Anne Robillard, au Salon du Livre de Paris 2010.

3) Vous vous êtes déjà rendu à un salon du livre, plusieurs jours de suite (parce qu'on n'a pas vraiment le temps de tout faire en un jour, c'est évident).
Je me suis déjà rendu à des salons du livre mais pas plusieurs jours de suite, donc non.

4) Vous avez un tatouage avec une citation d'un livre (voire plusieurs tatouages livresques!).
Non, pour la simple et bonne raison que je n'ai pas de tatouage :)

5) Vous avez rencontré les acteurs d'une adaptation cinématographique d'un roman (et par "rencontré" on entend : vous avez crié leurs noms à une avant-première, avez une photo flou à cause du géant qui était devant vous et un autographe qui ressemble à un trait, mais vous êtes au moins devenus meilleurs amis pour la vie, n'est-ce pas JLaw?).
Non.

6) Vous avez lu un livre avant sa sortie officielle (et vous vous êtes sentis si privilégiés!).
Oui.

7) Vous faites partie d'un club de lecture (pour partager votre enthousiasme avec des gens qui vous comprennent).
Oui, sur des groupes facebook, je pourrais vous donner les liens si vous le souhaiter.

8) Vous tenez un blog de lecture (pour partager votre passion et répandre cet enthousiasme).
Oui, celui-ci, sur ma page FACEBOOK, sur Twitter et sur Instagram.

9) Vous avez nommé votre animal de compagnie (vos enfants?) d'après un personnage de fiction (Jace! Au pied!).
Je n'ai ni l'un ni l'autre donc non --' Mais ça serait tellement kiffant !

10) Vous vous êtes laissé enfermer dans une bibliothèque/une librairie (d'ailleurs, si vous avez des conseils, on est preneur).
Non mais ça me plairait tellement *_*

11) Vous avez passé un premier rendez-vous dans une bibliothèque/une librairie (comme ça, le potentiel élu de votre cœur sait à quoi s'attendre).
Non mais pourquoi pas.

12) Vous avez (de nouveau) acheté une bibliothèque supplémentaire parce que vous manquiez de place (d'ailleurs, il en faudrait peut-être une autre).
Non, mais il faudrait !

13) Vous avez rompu les liens d'amitié avec quelqu'un qui a perdu/abîmé un de vos livres (si on ne peut pas lui prêter un livre, on ne peut vraiment pas lui faire confiance).
Oui, c'est arrivé une fois.

14) Vous avez rencontré des amis grâce à des livres (sur un salon, dans une séance de dédicace, dans la section YA de votre librairie...).
Oui, si on peut dire ça. Sur Facebook.

15) Vous avez liké les pages des maisons d'édition sur les réseaux sociaux (d'ailleurs...16)
Oui (PKJ, Michel Lafon, Robert Laffont, Albin Michel, Folio, ... quasiment toutes en somme).

16) Vous essayez régulièrement de sous-tirer des informations aux maisons d'édition sur les réseaux sociaux concernant leurs prochaines sorties (ce qui fonctionne de temps en temps!).
Non.

17) Vous avez déjà acheté un livre en plusieurs exemplaires (car cette couverture est magnifique, il vous la faut!).
Non.

18) Vous avez déjà gagné un concours livresque (et c'était quasiment le plus beau jour de votre vie).
Non.

19) Vous avez déjà posté une photo de votre bibliothèque sur Instagram (hashtag shelfie, hashtag lifegoal, hashtag tellement fière).
Oui.

20) Vous avez déjà été tellement triste à cause d'un livre que vous vous êtes déjà fait porter pâle (c'était ça, ou essayer de faire comprendre que quelqu'un était mort, mais non, pas dans votre famille).
Oui.

21) Vous vous êtes déjà déguisé en un personnage de fiction, mais personne ne vous a reconnu ("Mais si, voyons! Je suis Echo dans The Girl At Midnight! C'est hyper ressemblant!").
Non.

22) Vous avez déjà fait une nuit blanche à cause d'un livre (vous avez essayé de vous arrêter dans Ma raison de vivre? Voilà, c'est impossible).
Non mais presque.

23) Vous avez déjà acheté un livre dans une langue que vous ne maîtrisez pas (pour une raison qui semblait tout à fait valable, sur le coup).
Non, mais ma tante m'a offert une édition des Contes de Lewis Carrol en anglais que je n'ai d'ailleurs pas encore lus.

24) Vous avez déjà payé un supplément bagage en revenant de vacances à cause de tous les livres que vous avez achetés (on ne se refuse pas quelques souvenirs!)
Non.

Résultats:
Vous avez entre 1 et 8 points: Vous êtes un accro aux livres raisonnable! La plupart du temps, vous arrivez à maîtriser vos envies liées aux livres... enfin, la plupart du temps!
Vous avez entre 9 à 17 points: Vous êtes un super accro aux livres! Les livres sont très importants pour vous, même...super importants! D'ailleurs, vous n'avez pas plus de temps à consacrer à ce test, parce que vous devez aller lire!
Vous avez 18 points et plus: Vous êtes un accro aux livres de l'extrême! Lorsque cela concerne les livres, vous ne maîtrisez plus rien! Vous êtes absolument dépendant! Restez calme! Tout va bien se passer. Des nouveautés sont prévues cette semaine!

J'ai tout juste 9 points, et vous ?^^

Mathilde Littéraire