samedi 6 janvier 2018

À pile ou face - Samantha Bailly

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur une lecture. Je vous présente À pile ou face de Samantha Bailly.

Auteur : Samantha Bailly
Edition : Rageot Thriller
Prix : 9,90 €
Sortie : 04/09/2013
Nombre de pages : 224 pages
Synopsis : « Alors qu’Emma tente de se remettre de la mort de son frère aîné, Maxime, elle reçoit des mails posthumes de ce dernier, où il lui confie une application permettant de pratiquer la divination à partir du Livre des Mutations. Sceptique, Emma procède à des essais… concluants ! Simple coïncidence ou expression de son pouvoir à lire l’avenir ?
Un thriller psychologique sur l’ésotérisme, qui se joue des frontières entre raison et sciences occultes. »



Mon avis
Je pense que si vous me suivez depuis quelques mois, vous savez que j’aime les livres de Samantha Bailly et que j’aime cette autrice, que j’ai rencontré au Salon du Livre Paris 2017. Ces derniers temps, j’ai vraiment envie de lire tout ses livres en plus de ceux que j’ai déjà lu, je me suis donc commandé plusieurs de ses livres à la librairie où je travaille et À pile ou face est le premier qui m’ai tenté entre lui, Ligne de vie et Ce qui nous lie.

À pile ou face est l’histoire d’Emma, jeune fille à la vie banale qui reçoit un mail de son frère, décédé quelque mois avant. De là, s’ouvre une quête de la vérité d’autant plus qu’un événement va survenir et se mêler à la mort de son frère.

C’est un thriller adolescent qui se lit vraiment très vite ! Samantha Bailly nous plonge dans une quête très rapidement dont nous sortons bouleversés et troublés.
J’ai aimé lire ce roman pour sa facilité de lecture, son suspense et son écriture très simple.

C’est un roman à conseiller aux adolescents qui veulent commencer le thriller.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vous lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mes autres critiques de ses livres :
Les Stagiaires
A Durée Déterminée
Âmes Jumelles / Âmes Rebelles


Mathilde Littéraire

1 commentaire: