samedi 31 décembre 2016

L’Enfant du Lac - Kate Morton

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente L’Enfant du Lac de Kate Morton.

Titre : L’Enfant du Lac
Auteur : Kate Morton
Edition : Presse de la Cité
Prix : 22 € 50
Sortie : 14 avril 2016
Nombre de pages : 635 pages
Synopsis : « Mensonges d'une nuit d'été
1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès. »

Mon avis
Bon, oui d’accord, je ne lis que les livres que j’ai reçu à mon anniversaire, et ALORS ? Ça vous pose un problème ? Non ? Alors continuons dans la joie et la bonne humeur !

Une nouvelle fois, je me plonge dans l’univers très particulier de Kate Morton, avec ses histoires de famille particulières qui nous entraine sur plusieurs générations et plusieurs époques, ici 1933 et 2003, principalement, et début du XXe siècle. On découvre la très belle histoire d’amour et familiale du couple Eleanor et Anthony et de leurs 4 enfants entre 1913 et 1933, jusqu’à l’arrivée de ce drame terrible : la disparition de Théo, le petit dernier. Pendant 70 ans, personne ne sait ce qui s’est réellement passé. Puis, Sadie Sparrow, détective en vacances forcées en Cornouailles, va tomber sur la Maison du Lac, cette même maison où a vécu la famille Edevane jusqu’à la disparition du petit.

Une nouvelle fois, l’auteure nous plonge dans une ambiance familiale particulière, plongé dans la Cornouaille du milieu du XXe siècle et du Londres du XXIe siècle. J’ai été encore une fois accro à l’un de ses livres que j’ai adoré du début jusqu’à la fin, alliant longueur et rapidité. Ce livre reprend vraiment tous les éléments qui représente la plume de Kate Morton : les histoires de famille compliqués, les enquêtes, les générations qui se mélange… tout ce qui fait le charme de ses livres et elle ne va qu’en s’améliorant.
J’aime vraiment ses livres, son écriture et je ne suis pas déçu avec celui-ci ! Les 635 pages se tournent à une vitesse folle et quand la fin arrive, je suis resté sur les fesses, sérieusement. On ne s’y attend vraiment pas, après toutes les hypothèses par lesquelles Kate Morton nous a fait passer ! Waw *_*

Coup de cœur.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire