samedi 29 octobre 2016

C’est où, le Nord ? - Sarah Maeght

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente C’est où, le Nord ? de Sarah Maeght.


Titre : C’est où, le Nord ?
Auteur : Sarah Maeght
Edition : Albin Michel – Roman
Prix : 18 €
Sortie : 1er Avril 2016
Nombre de pages : 288 pages


Synopsis : « Si vous commencez le roman de Sarah Maeght, vous ne le lâcherez plus… Ses phrases galopent, ses mots crépitent. Elle raconte avec rage et pleine d’espoir le quotidien d’une prof, les errances d’une fille de vingt-quatre ans qui ne sait pas très bien où elle va. C’est où, le nord ? Elle l’ignore. Mais elle y va gaiement.
C’est le portrait d’une génération, une photographie de la France d’aujourd’hui, un verre de grenadine avec trois doigts de désespoir et quelques substances interdites. Les jeunes s’y retrouveront, les parents qui se posent des questions aussi. Des romans comme celui-là, on les ouvre et on reste planté à tourner les pages, la langue pendante…

Sarah Maeght n’a pas peur de l’émotion, elle ne triche pas, et c’est pour ça que vous allez l’adorer ! »

Mon avis

C’est un roman découvert sur la page Facebook de Katherine Pancol (Photo) où cette belle auteure nous partage sa rencontre avec Sarah Maeght. J’ai eu un coup de foudre, si on peut dire, pour ce livre juste à travers ce post, sans connaitre le résumé. Puis, je l’ai vu tous les jours dans la vitrine d’Albin Michel pendant mon stage. Et ça me donnait encore plus envie de le découvrir… Et cette couverture… Simple, claire et lumineux, qui nous inspire les vacances. Je l’a trouve parfaite !

Katherine Pancol (oui encore elle) s’est chargé de la préface dont voici deux extraits : « Commencer le roman de Sarah Maeght, c’est ne plus le lâcher. » - « Dès la première scène, vous êtes happé. ». Une très belle préface donnant le ton du livre : passionnant, endiablé et plein d’émotion !

Nous suivons Ella, une jeune prof de français de 24 ans. Elle habite avec son chéri Victor, avec qui elle est depuis le lycée à Paris, ils ont adopté Klaus, un poisson rouge estropié. Ils voulaient vivre ensemble une vie heureuse mais s’aperçoivent de certaines choses. Ella raconte son quotidien avec son amant, sa petite sœur, ses deux meilleurs amis Théo et Lou qui l’embarque dans des plans foireux où elle rencontre Cléo, jeune photographe dont elle va tomber amoureuse malgré elle. Elle raconte ses aventures de prof de français dans un collègue catholique de Paris, ses aventures avec ses amis, ses amants. Elle nous embarque dans un tourbillon de vie, de couleur et de gris qu’est sa vie de jeune femme de 24 ans qui ne sait pas très bien où elle va ni comment elle y va. Ella cherche qui elle est et où est sa place.

L’auteure nous emmène vraiment dans un tourbillon de vie, de couleur et d’émotion que je ne pensais pas ressentir à travers cette lecture. Je m’attendais à un roman léger et simple mais pas du tout : il est remplis de toutes ces choses qui arrive (ou pas) dans la tête d’un jeune entre 20 et 30 ans. En tournant la dernière page de ce livre, on apprend qu’il faut suivre ce que nous dit notre cœur, notre cerveau et notre instinct, il faut nous faire confiance et prendre des décisions pour nous, même si ça fait nous fait mal ou fait mal aux autres.

Ce livre est une vrai petite pépite, un véritable coup de cœur que je n’avais pas eu depuis le livre Le Passage de Justin Cronin.


« C’est où, le Nord ? Elle l’ignore. Mais elle y va gaiement. » Et on devrait tous y aller gaiement, comme ça vient.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

2 commentaires:

  1. La couverture est vraiment sympa. Je l'avais repéré puis n'y ai plus pensé. Si un jour l'occasion se présente, je le lirai avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture lorsque tu en auras l'occasion ! Il est vraiment génial ! :)

      Supprimer