samedi 17 septembre 2016

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes - KARINE LAMBERT

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de KARINE LAMBERT.

Titre : L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes
Auteur : KARINE LAMBERT
Edition : Michel LAFON (grand format) - Livre de Poche (format poche)
Prix : 14 € 95 (grand format) - 6 € 60 (Poche)
Sortie : 07/05/2014 (grand format) - 10/06/2015 (Poche)
Nombre de pages : 256 pages (grand format)
Synopsis : "Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes… dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d’âges et d’univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre… Jusqu’au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle n’a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t-elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ?

Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s’y sent bien."

Mon avis

Ce livre se baladait depuis plusieurs mois (voir plusieurs années) dans ma maison, surement acheté par ma mère. J'en avais déjà entendu parler, mais où, je ne sais plus... Bref, ces derniers mois, j'avais enchainé des gros et moyennes lectures comme vous avez pu le constaté avec mes dernières critiques, alors je me suis dit : "bon, c'est la fin de mon stage alors autant ne pas m'embêter avec une grosse lecture !" Je précise que j'ai lu ce livre fin juillet.

Cette lecture parle, comme vous avez pu le comprendre, de la vie d'un immeuble parisien où ne vivent que des femmes régies par La reine. Ces femmes ont toutes renoncées aux hommes pour des raisons différentes. Lorsque l'une d'elles quittent l'immeuble pour voyager en Inde et qu'une nouvelle locataire loue son appart' le temps de son séjour, la vie de l'immeuble s'en trouve basculée.

C'est un livre comme je peux les aimer. Simple, facile et sans prise de tête. On découvre la vie d'une petite communauté, sa vie, ses amours et ses emmerdes du quotidien. On rentre dans le passé de chacune des habitantes de l'immeuble, ce qui prend les 3/4 du livre, pour découvrir pourquoi et comment elles ont fini dans cet immeuble et renoncées aux hommes. Juliette, elle, aimerait trouver son prince charmant mais à 30 ans passé, elle n'en peut plus et elle est séduite par cette communauté de femmes. Elle veut leurs faire comprendre qu'on peut trouver l'amour, même s'il se fait attendre, même si on est tombé sur la mauvaise personne, elle en doute mais veut se prouver le contraire. Finalement, elles vont toutes en apprendre d'avantage sur elles-mêmes pendant cette cohabitation spéciale, elles vont sortir grandis de ce voyage.


Sérieusement, je pourrais m'y sentir bien dans cette communauté :) En somme, c'est une belle petite lecture agréable et rapide à lire.


Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire