samedi 6 août 2016

Maman a tort - Michel Bussi

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente Maman a tort de Michel Bussi.



Titre : Maman a tort
Auteur : Michel Bussi
Edition : Presse de la Cité
Prix : 21 € 50
Sortie : 7 mai 2015
Nombre de pages : 512 pages
Synopsis : « Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant.
Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit.
Il est le seul... Il doit agir vite.
Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche.
Le compte à rebours a commencé.
Avant que tout bascule. Que l'engrenage se déclenche. Quel les masques tombent.
Qui est Malone ? »

Mon avis
J’ai eu ce livre pour mes 19 ans, offert par ma meilleure amie qui ne savait pas quoi m’offrir, qui ne s’était pas casser la tête et qui m’avait directement demandé ce que je voulais. Je lui avais alors demandé ce livre car j’adore les livres de Michel Bussi et il me manquait celui-là, je ne savais pas ce qu’il allait donner puisque je ne savais même pas alors de quoi il parlait ! Alors, j’ai mis longtemps avant de le commencer, très longtemps puisqu’elle me l’a offert en septembre et que je l’ai lu en juin (il me semble)^^ ! Mais je ne suis pas déçu du voyage, sérieusement ! Vous voulez savoir pourquoi ?

C’est du Michel Bussi tout craché ! Nous avons deux personnages en apparence sans histoire, un petit garçon de 3 ans et sa maman, qui embarquent en avion. Rien de suspect, une cavale est en cours dans la ville mais elle ne semble pas concerner ces deux personnes-là, quoi que… Puis nous rencontrons l’enquêtrice qui se penche sur l’affaire de la cavale (un braquage ayant mal tourné), il s’agit de Marianne Augresse (drôle de nom, j’ai eu du mal avec). On l’a suit sur sa course contre la montre et puis… On retourne quatre jours auparavant. Et là, les choses se mettent en place petit à petit. On suit en parallèle l’histoire policière d’Alexis Zerda, l’auteur du braquage et l’histoire singulière du petit Malone dont seul son psychologue scolaire croit. Rien en apparence ne laisse imaginer la suite des événements, comme pour les autres récits de Bussi. Je ne m'étendrais pas plus pour vous laisser la surprise jusqu'au bout ! Lisez-le si vous voulez savoir ce qui est arrivé à Malone, pourquoi il raconte que sa maman n'est pas sa vrai maman alors que tout le prouve, pourquoi Alexis Zerda s'est retrouvé à faire un braquage et est en cavale, et surtout, quel est le lien entre Malone et Alexis... ?

Un bon récit policier à la Michel Bussi comme je les aime ! Je n’ai pas grand-chose de mal à dire sur ce livre, peut-être juste des petits moments trop lent ou trop rapide et des petits moments où je n’ai pas tout suivit de comment on en est arrivé là. Autre petite critique négative : on peut vite s’embrouiller sur la fin si on n’a pas tout comprit.

Bien évidemment que je vous le conseille ! J


Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire