samedi 30 juillet 2016

À la vie, à la mort - Célia Bryce

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente À la vie, à la mort de Célia Bryce.


Titre : À la vie, à la mort
Auteur : Célia Bryce
Edition : Albin Michel – COLL WIZ
Prix : 13.50 €
Sortie : 2/01/2015
Nombre de pages : 272 pages
Synopsis : « Atteinte d’une tumeur au cerveau, Megan doit rentrer à l’hôpital pour suivre une chimiothérapie. À son grand dépit, elle est transférée dans une unité de soins pour enfants… où le seul qui semble avoir plus de cinq ans est Jackson Dawes. Et tout le monde adore l’irrésistible Jackson, des enfants aux parents, sans compter les infirmières. Très vite, Megan se laisse apprivoiser aussi. Il lui rase la tête parce que de toute façon elle va perdre ses cheveux. Ils partent pour des balades nocturnes dans d’autres bâtiments puisque de toute façon qu’est-ce qu’une réprimande, ils vont peut-être mourir. Au mépris du règlement et de la maladie, Megan et Jackson se réinventent une vie de hors-la-loi, hors-la-maladie, même si chacun sait que le temps est compté… »

Mon avis
J’ai fait la connaissance de ce livre pendant mon stage à Albin Michel, mi-mai, il me semble. Je me suis dit « Il m’a l’air sympa, il pourrait me plaire » alors je l’ai pris. Et je l’ai lu en quelques jours fin mai ou début juin, je ne me souviens plus trop. Enfin… je l’ai plutôt dévoré dans les transports en commun !

Ce livre nous fout une véritable claque ! Lorsqu’on a connu le cancer à travers quelqu’un de notre entourage, nous ne pouvons qu’imaginer ce qu’ils vivent, à quel point ils peuvent souffrir, nous ne pouvons qu’entrevoir leurs souffrances physiques mais nous ne pouvons pas imaginer ce qu’ils doivent vivre réellement ! Nous ne pouvons pas savoir comment ils doivent souffrir aussi mentalement, nous en avons qu’une très vague idée… Et ce livre nous raconte comment une jeune adolescente vit cette épreuve affreuse…

Nous rencontrons Megan, cette jeune ado de 14 ans, atteinte d’une tumeur au cerveau. Elle rentre dans un service d’hôpital pour suivre un nouveau traitement qui pourrait la guérir, ou pas… Elle y rencontre les jeunes autres patients, les infirmières et infirmiers et les médecins. Elle y rencontre aussi Jackson, ce jeune adolescent de 16-17 ans, lui aussi atteint du cancer. Pour survivre à sa maladie, il profite de son charme pour amuser les petits, les parents et les infirmières, Megan n’est pas épargné mais elle résistera du mieux qu’elle le peut… en apparence. Mais ça, je vous laisse le découvrir ! J

Bref, Megan nous enseigne ce que c’est que de vivre le cancer. Enfin, on apprend ce que peut ressentir une personne de 14 ans confrontée à cette maladie ! Car je pense que la maladie se vit différemment en fonction de beaucoup de facteurs (âge, l’endroit de la tumeur, les évolutions de la maladie, la situation familiale et autre…). Mais ce livre est un hommage à tous les malades du cancer et à toutes ses victimes…

Ce livre est une très belle découverte ! Une découverte qui m’a beaucoup touché comme deux autres de mes lectures de mai et juin (La Tornade de Jennifer Brown et L'enfant de Schindler de Leon Leyson dont les critiques sont déjà publiés sur le blog). Les personnages et leurs histoires nous rend triste ou heureux… Mais ce n’est pas un livre joyeux.

Je finis cette critique par souhaiter plein de courage à toutes les personnes qui le vivent en ce moment, bon courage à leurs familles et leurs amis. Battez-vous jusqu’au bout et ne vous laissez pas faire par cette cochonnerie, soyez fort et profitez au maximum de votre entourage car c’est eux qui vous donnera une grosse dose de courage pour vous battre !


Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.


Mathilde Littéraire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire