jeudi 24 mars 2016

Le Passage - Justin Cronin

Salut tout le monde, je reviens aujourd’hui pour une critique que je rêve de faire depuis un mois ! Il s’agit de ma dernière lecture : Le Passage de Justin Cronin.


Titre : Le Passage
Auteur : Justin Cronin
Edition : Pocket & Robert Laffont (France)
Prix : 23 € 50 (grand format) - 11 € 80 (poche)
Sortie : mars 2011 (chez Robert Laffont) – mars 2013 (chez Pocket)
Nombre de pages : 966 pages (grand format) – 1265 pages (format Pocket)
Synopsis : « Il y a un siècle, le monde a sombré dans le chaos. Une épidémie, dont l'origine ne fut jamais identifiée, a transformé l'homme en mutant et réduit la civilisation à néant. Les derniers représentants de l'humanité vivent en colonie, luttant jour après jour pour survivre. Surgie de nulle part, une jeune fille vient à leur rencontre. Elle semble avoir 14 ans.
Elle en a 100 de plus.
Elle est venue sauver le monde. »

Mon avis
Je suis tombé follement amoureuse de cette histoire dès que j’ai lu le résumé. A partir du moment où j’ai pu le lire (un ami me l’a prêté), je me suis plongé dedans sans me douter que cette lecture ne me laissera pas indemne !

Ce livre parle d’un futur un peu apocalyptique, où tout débute aujourd’hui en la personne d’Amy. On y découvre les histoires de Jeannette, la mère d’Amy, d’une équipe du FIB : les co-équipiers Wolgast et Doyle, Syke et les autres, puis de Carter et Babcock, deux prisonniers à mort sauvé par ces agents du FBI, et de Sœur Lacey Antoinette Kudoto. Tant d’histoires différentes dont j’avais du mal à faire le lien au début. Mais au fil des pages, nous nous apercevons que leur destin est lié. Le FBI organise le projet NOÉ, qui consiste à détruire un virus ; pour cela, ils utilisent Douze cobayes (dont Babcock, le Premier, et Carter, le Douze), afin de leur injecter un traitement. Ce projet est totalement confidentiel.

A la fin de leur histoire, nous découvrons de nouveaux personnages dans un autre décor et une autre ambiance. Nous sommes une centaine d’années après les faits, dans une colonie qui a survécu malgré eux au virus. Ils pensent être les seuls à survivre, ils ne savent pas ce qui s’est passé, ni ce que sont exactement les « Viruls » sauf que ces derniers étaient des êtres humains avant d’être contaminé. Les membres de la communauté vivent sans faire d’histoire, en attendant l’Armée, qui leur a promis de revenir les aidé, au moment de la création de la communauté... jusqu’au jour où une jeune Marcheuse débarque dans la Colonie. A partir de là, il faut prendre des décisions et vite car les ressources diminuent rapidement et les esprits chauffent, les habitants se révoltent. Alors, un groupe de jeune décide de savoir ce qui est arrivé à la jeune fille, pensant qu’elle est la clé à ce qui s’est passé 100 ans auparavant et à tous leurs problèmes. De là une formidable quête commence.

C’est une très grosse lecture, un grand défi que je me suis lancé là puis que j’ai eu la version poche avec 1265 pages à lire, une première pour moi ! Ce défi, je l’ai réussi en un mois pile, puisque je l’ai commencé la veille des vacances d’hiver, le 19 février et je l’ai fini le 18 mars. Je suis vraiment contente de cette lecture et de moi d’avoir pu lire aussi rapidement un tel livre tout en gérant mes cours ! J’ai  eu très peur de me lancer dans ce livre, je ne savais pas où ça allait me mener. Mais je me dis que ça valait vraiment le coup tellement ce livre est beau et superbement bien écrit. C’est une très belle lecture.

Coup de cœur – Je vous conseille ce livre à 100%


Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Mathilde Littéraire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire